Les bases des tests d'adéquation des respirateurs

Dans ce blog, nous expliquons quand vous devez ajuster des respirateurs de test, la différence entre les tests d'ajustement qualitatifs et quantitatifs, ainsi que la façon de choisir le test qui convient à votre respirateur. 

Peu importe à quel point un respirateur facial est avancé, s'il n'est pas bien ajusté, il ne protégera pas celui qui le porte. C'est pourquoi les tests d'ajustement sont essentiels.

Aux États-Unis, l'Occupational Safety and Health Administration (OSHA) exige des tests d'ajustement avant d'utiliser un respirateur obligatoire pour la première fois et chaque année par la suite. Les règles sont similaires au Canada. Selon l'Association canadienne de normalisation (CSA) et la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) de l'Ontario, les travailleurs dont le travail les oblige à porter un respirateur doivent effectuer un test d'ajustement avant leur première utilisation.

De plus, ils doivent effectuer un test d'ajustement : 

- Au moins tous les deux ans, selon le CSA (Z94.9.1.6)

- Après un gain ou une perte de poids important, une intervention chirurgicale, des travaux dentaires majeurs ou d'autres changements physiques qui pourraient affecter l'ajustement d'un respirateur

- Lors du passage à une nouvelle marque ou un nouveau modèle de respirateur

Tests d'ajustement qualitatifs vs quantitatifs

Il existe deux types de test d'ajustement : qualitatif et quantitatif. Le test d'ajustement qualitatif est un test subjectif qui repose sur le sens du goût ou de l'odorat du porteur pour déterminer si le respirateur est bien ajusté. Ce type de test est une simple méthode de réussite ou d'échec qui ne mesure pas l'étendue de la fuite. L'OSHA accepte quatre méthodes pour les tests d'ajustement qualitatifs : l'acétate d'isoamyle (test à l'huile de banane), la saccharine, le Bitrex et la fumée irritante. 

Le test d'ajustement quantitatif, en revanche, est une méthode plus objective et précise pour tester l'ajustement d'un respirateur. Ce type de test utilise un équipement spécialisé pour mesurer la quantité de fuite autour du joint du respirateur. Les tests d'ajustement quantitatifs nécessitent un environnement contrôlé et un personnel qualifié pour administrer le test. Les trois méthodes acceptées par l'OSHA pour les tests d'ajustement quantitatifs sont l'aérosol généré, l'aérosol ambiant et la pression négative contrôlée. 

Devriez-vous utiliser des tests d'ajustement qualitatifs ou quantitatifs ?

Vous vous demandez quelle méthode de test d'ajustement est la meilleure ? La réponse rapide est : cela dépend.

Des tests d'ajustement qualitatifs peuvent être utilisés pour les respirateurs à pression négative, tels que les masques N95 s'ils sont utilisés dans des environnements inférieurs à 10 fois la limite d'exposition admissible (PEL). Si les entrepreneurs utilisent des respirateurs à pression négative dans des environnements au-dessus de 10 fois le PEL, ils doivent utiliser des tests d'ajustement qualitatifs. 

Pour les respirateurs à pression positive, des tests qualitatifs ou quantitatifs fonctionneront. En effet, les respirateurs à pression positive fournissent leur propre air et peuvent donc surmonter les fuites mineures. 

Comment effectuer des tests d'ajustement qualitatifs

Pour effectuer des tests d'ajustement qualitatifs, le porteur doit mettre le respirateur et l'ajuster pour s'adapter à son visage. L'administrateur du test demandera ensuite au porteur d'effectuer une série d'exercices, tels que parler, hocher la tête et bouger la tête d'un côté à l'autre, simulant des mouvements normaux sur le lieu de travail.

Pendant le test, l'administrateur introduira un irritant dans l'environnement, tel que l'huile de banane, le Bitrex, la saccharine ou la fumée, et demandera au porteur d'indiquer s'il peut goûter ou sentir l'agent de test. L'administrateur du test inspectera également visuellement le respirateur à la recherche de fuites ou de lacunes. Si le porteur peut goûter ou sentir l'agent de test, ou s'il y a des fuites visibles, le respirateur n'est pas bien ajusté et doit être ajusté ou remplacé.

Les tests d'ajustement qualitatifs sont un moyen simple et économique de déterminer si un respirateur est bien ajusté. Cependant, il n'est pas aussi précis que les tests d'ajustement quantitatifs et peut ne pas détecter toutes les fuites ou tous les problèmes d'ajustement. 

Comment effectuer des tests d'ajustement quantitatifs

Pour effectuer des tests d'ajustement quantitatifs, le porteur doit correctement mettre le respirateur et l'ajuster pour s'adapter à son visage. L'administrateur du test utilisera ensuite un équipement spécialisé pour mesurer les fuites autour du joint du respirateur.

L'équipement utilisé pour les tests d'ajustement quantitatifs comprend généralement une sonde placée contre le visage du porteur près du joint du respirateur. La sonde est fixée à un adaptateur de filtre spécial, qui passe ensuite à travers le respirateur pour échantillonner l'air à l'intérieur du masque... Comme dans les tests qualitatifs, le porteur sera invité à effectuer une série d'exercices, tels que parler, hocher la tête, et bouger la tête d'un côté à l'autre pour simuler les mouvements du lieu de travail.

Les résultats des tests sont ensuite comparés au facteur d'ajustement du fabricant, qui mesure l'efficacité du respirateur. Si le facteur d'ajustement se situe dans la plage acceptable, le respirateur est bien ajusté. Si le facteur d'ajustement est en dehors de la plage acceptable, le respirateur n'est pas bien ajusté et doit être ajusté ou remplacé.

Le test d'ajustement quantitatif est une méthode plus précise et précise pour tester l'ajustement d'un respirateur. Cependant, il nécessite un équipement spécialisé et un personnel qualifié pour administrer le test. Il est recommandé d'effectuer des tests d'ajustement quantitatifs chaque fois qu'un nouveau respirateur est utilisé ou en cas de modification de la structure faciale du porteur.

Tirez le meilleur parti de votre respirateur

Qu'il s'agisse de tests d'ajustement qualitatifs ou quantitatifs dont vous avez besoin, assurez-vous de rester à jour avec les exigences de test d'ajustement pour votre respirateur. Cela garantit non seulement la conformité, mais vous aidera à rester en sécurité dans une variété d'environnements de travail.

Retrouvez nos respirateurs ici. 

Guide d'entretien hivernal : tuyaux gelés

Un guide d'entretien hivernal pour prévenir le gel des tuyaux 

Alors que le temps devient plus glacial chaque jour qui passe dans de nombreuses régions du monde, il est important de se préparer à des températures glaciales. Les tuyaux gelés sont notoirement connus pour causer une quantité importante de dommages chaque année et peuvent entraîner des milliers de dollars de dommages s'ils ne sont pas manipulés correctement. Lorsque l'eau gèle et se dilate, la pression augmente et les tuyaux vulnérables risquent d'éclater. La plus petite fissure dans un tuyau peut cracher des centaines de gallons d'eau, entraînant des inondations, des moisissures et des dommages structurels. Contrairement aux tempêtes hivernales, l'éclatement des tuyaux est en grande partie évitable avec une bonne préparation. Voici quelques conseils sur la façon d'éviter le gel des tuyaux, de dégeler les tuyaux avant qu'ils n'éclatent et d'éviter les dégâts d'eau avant qu'il ne soit trop tard :

Prévenir les tuyaux gelés

Lorsque les températures descendent en dessous de -6°C pendant au moins six heures consécutives, les canalisations risquent de geler. Afin d'atténuer le risque, il est crucial de prendre en compte les éléments suivants :

Isoler les tuyaux: Les tuyaux qui sont exposés, les tuyaux qui traversent les murs extérieurs et les tuyaux qui sont situés dans des vides sanitaires, des greniers et des sous-sols non chauffés sont tous très sensibles au gel. Pour construire une protection thermique autour des tuyaux, il est important d'utiliser des matériaux comme la mousse tubulaire, l'enveloppe de tuyau et le câble chauffant pour augmenter la température de l'eau de -15.56 °C.    

Sceller les fuites: Les fuites d'air autour du câblage électrique et des évents permettent aux températures glaciales de se frayer un chemin autour des tuyaux vulnérables. Recherchez les fissures autour du bâtiment et scellez-les hermétiquement avec du calfeutrage, des coupe-froid ou des matériaux isolants supplémentaires pour garder l'air froid à l'extérieur.

Maintenir des températures constantes: Les thermostats doivent être maintenus à une température constante tout au long de la journée et de la nuit. La baisse de la température à l'intérieur la nuit peut réduire la facture de chauffage, mais un réglage en dessous de 12.78 ° C pendant un froid extrême peut entraîner une pression dévastatrice sur les tuyaux et les fours.   

Décongeler des tuyaux gelés

Si seulement quelques gouttes d'eau s'écoulent d'un robinet lorsqu'il gèle dehors, il y a de fortes chances que les tuyaux soient gelés. A ce stade, il n'est pas trop tard pour agir avant qu'ils n'éclatent :  

Appliquer de la chaleur : Appliquez lentement de la chaleur à l'aide d'un coussin chauffant électrique, d'un radiateur ou de serviettes chaudes. Soyez prudent lorsque vous utilisez des appareils dans des zones d'eau stagnante pour éviter l'électrocution. Commencez par réchauffer le tuyau le plus près possible du robinet, en vous déplaçant progressivement vers la partie la plus froide du tuyau.   

Faire couler l'eau: Pendant le traitement des tuyaux, gardez les robinets ouverts pour permettre un débit constant d'eau. Au fur et à mesure que la zone gelée commence à fondre, l'eau courante aidera à prévenir l'accumulation de pression et les blocages qui peuvent provoquer une explosion. 

Vérifiez tous les robinets : Si un tuyau est gelé, ce n'est probablement pas une situation isolée. Vérifiez tous les robinets autour du bâtiment pour voir s'il y a des gouttes d'eau et répétez le processus de chauffage jusqu'à ce que toute la pression de l'eau soit rétablie.  

Après l'éclatement des tuyaux

Lorsque les tuyaux gelés ne sont pas détectés et non traités, les blocages de glace feront probablement éclater les tuyaux. Après l'éclatement, il est essentiel de prendre des mesures immédiates. 

Contactez un expert en restauration d'eau : En ce qui concerne les moisissures et les bactéries, le temps est l'ennemi. Tout ce qui entre en contact avec l'eau doit être correctement séché, nettoyé et désinfecté dans les 48 heures pour éviter les dommages résiduels. Les professionnels formés connaissent les moyens les plus rapides, les plus sûrs et les plus efficaces de récupérer le bâtiment et son contenu en mesurant et en enregistrant la température, l'humidité et l'humidité.  

Arrêtez l'eau: Localisez l'alimentation en eau principale et fermez-la pour arrêter le débit d'eau important. Laissez les robinets ouverts pour soulager le tuyau de la pression restante et de l'eau froide. Si la fuite s'est produite à proximité de prises électriques ou de boîtes à fusibles, il est crucial de couper l'électricité.  

Retirer l'eau stagnante: Plus l'eau reste longtemps dans le bâtiment, plus le potentiel de problèmes de moisissures et de mildiou est élevé. Éliminez autant d'eau et d'humidité que possible de la zone, en attendant les experts, à l'aide d'un déshumidificateur et à grande vitesse transporteur d'air. La moquette, les cloisons sèches, les tapis, les tissus et autres matériaux poreux sont les plus vulnérables aux dommages.

Cette année, la saison hivernale du Canada devrait consister en des températures inférieures à la moyenne et des chutes de neige supérieures à la moyenne. Les blizzards, le grésil et la pluie verglaçante font des ravages sur les bâtiments vulnérables du début décembre à la fin février, il est donc temps de se préparer. En préparant les zones dangereuses de votre bâtiment pour les conditions météorologiques glaciales et imprévisibles à venir, les coûts et les risques liés à la propriété peuvent être réduits au minimum. 

Mais en cas de catastrophe, consultez notre blog sur Solutions de restauration après sinistre.

Liste de contrôle pour l'hivernage : comment préparer votre bâtiment pour l'hiver

Liste de contrôle pour l'hivernage : comment préparer votre bâtiment pour l'hiver

Évitez les dommages matériels grâce à ces conseils rapides

Les hivers au Canada et dans le nord des États-Unis sont notoirement rigoureux. Chaque année, la neige et la glace accumulées endommagent les toits et les tuyaux gelés éclatent pour faire des ravages sur des structures de toutes formes et tailles. Alors que les tempêtes hivernales sont hors de votre contrôle, vous y préparer ne l'est pas. 

Voici quelques conseils rapides pour préparer votre bâtiment pour l'hiver. 

Prévenir les problèmes de plomberie et de tuyauterie

L'une des principales menaces que représente le froid pour les bâtiments est le gel des tuyaux. Lorsque les tuyaux gèlent, ils éclatent et les dégâts d'eau qui en résultent peuvent entraîner la croissance de moisissures, des dommages structurels et des coûts de réparation importants. Voici ce que vous pouvez faire pour vous préparer :

  1. Maintenir la température intérieure au-dessus de 55 F/12 C pour éviter le gel
  2. Vérifier les tuyaux pour toute fuite d'air
  3. Si les tuyaux se trouvent dans des zones non isolées ou non chauffées, envisagez d'envelopper les tuyaux dans de l'isolant pour éviter qu'ils ne gèlent.

De plus, il vaut mieux s'attendre à l'inattendu et se préparer au pire. Dans ce cas, cela signifie avoir du matériel à portée de main pour faire face aux inondations. Lorsqu'un tuyau éclate et que de l'eau se déverse dans votre bâtiment, le compte à rebours commence immédiatement. La moisissure peut se former en seulement 24 à 72 heures. Si vous n'avez pas d'équipement sous la main, vous vous demanderez comment vous débarrasser de la moisissure plutôt que comment la prévenir. 

Voici quelques articles que vous voudrez avoir à portée de main en cas d'éclatement d'un tuyau :

  1. Les appareils de transport d'air, tels que le Aérateur centrifuge RAPTOR® RAM1000
  2. Les déshumidificateurs, comme le Déshumidificateur AQUATRAP® AT150RS LGR

En cas d'inondation, utilisez des ventilateurs pour assécher le bâtiment et des déshumidificateurs pour capter et éliminer l'humidité de l'air. 

Sécurisez votre structure

Bien que la neige puisse sembler légère et pelucheuse lorsqu'elle tombe, quiconque a pelleté de la neige sait que les flocons de neige pelucheux s'accumulent dans des accumulations de neige denses. Bien que l'accumulation de neige sur votre allée ne soit guère plus qu'un inconvénient annuel, l'accumulation de neige sur les toits peut causer de graves dommages structurels. 

L'exemple le plus dramatique de dommages structurels causés par la neige est l'effondrement des toits. Mais ce n'est pas la seule, ni la plus courante, façon dont la neige et la glace sur les toits peuvent causer des dommages. La menace la plus courante pour les structures à cause de l'accumulation de neige est le dégât des eaux. La fonte des neiges sur les toits peut s'infiltrer dans les greniers et provoquer la croissance de moisissures. Cela peut se produire lorsque des bardeaux sont manquants ou brisés sur les toits, ce qui permet à l'eau de s'infiltrer. 

De plus, les barrages de glace qui se forment autour des gouttières sont une préoccupation majeure. Comme les toits effondrés, la chute de glaçons causant des blessures graves ou la mort de passants en est un exemple dramatique. Plus généralement, ces glaçons grossissent et pèsent, ce qui exerce une pression sur les gouttières et les fait se briser. Lorsque cela se produit, les chutes de gouttières et de glace peuvent endommager le reste de votre structure et rendre les parties exposées de la structure susceptibles de subir des dégâts d'eau. 

Voici ce que vous pouvez faire pour protéger votre toit de la neige et de la glace :

  1. Nettoyez les gouttières en enlevant les feuilles, les débris, la neige ou la glace
  2. Inspectez le toit, à la recherche de bardeaux manquants ou cassés
  3. Installez des câbles chauffants pour réchauffer votre toit et éviter l'accumulation de neige

Ayez le dos de votre CVC

Votre système CVC vous soutient toute l'année, vous gardant au frais en été et confortable en hiver. Le moins que vous puissiez faire est de vous assurer qu'il est configuré pour réussir en hiver. Alors que vous mettez plus de pression sur votre système CVC pour chauffer votre bâtiment pendant les mois froids d'hiver, voici quelques choses que vous pouvez faire pour le protéger :

  1. Changer les filtres
  2. Vider les pièges à condensation
  3. Inspectez le système pour tout blocage

Gagnez avec l'hivernage

Parfois, l'hiver peut ressembler à une bataille primordiale entre vous et les éléments. Vous ne savez jamais ce que l'hiver vous réserve, mais en vous préparant au pire, vous vous préparez au succès, peu importe ce que l'hiver vous réserve. Cet hiver, soyez prêt à tout avec les équipements Abatement Technologies à votre disposition et gagnez la bataille contre l'hiver.

Que faire en cas d'inondation dans un hôpital

Que faire en cas d'inondation dans un hôpital

Les hôpitaux, comme tous les bâtiments, sont soumis à des besoins d'entretien, de réparation et de restauration, parfois à tout moment. Peu d'urgences liées aux bâtiments sont pires que les inondations. Qu'il s'agisse de catastrophes naturelles, d'inondations dues à de fortes pluies et à des ouragans, ou d'inondations causées par des pannes d'équipement telles que des tuyaux éclatés, les inondations sont une urgence qui peut empêcher les gestionnaires d'immeubles de dormir la nuit. C'est peut-être plus vrai dans les hôpitaux où les réglementations accrues et les préoccupations en matière de sécurité des patients nécessitent des précautions particulières. 

Protéger les patients

Lorsqu'une inondation survient dans un hôpital et que des mesures correctives sont nécessaires, la priorité numéro un est de protéger les patients tout au long du processus. Après tout, les patients viennent à l'hôpital pour être soignés, pas pour être mis en danger. Dans le cas de la construction, de l'entretien ou de la restauration d'un hôpital, l'une des premières étapes consiste à construire des murs de confinement autour de la zone touchée. Tout comme l'isolement d'un patient, les zones de construction ont également besoin d'être isolées. En cas d'inondation, les entrepreneurs doivent contenir la zone touchée pour arrêter la propagation de la moisissure dans les espaces adjacents. Dans de nombreux cas, des feuilles de polyéthylène seront utilisées pour créer un espace de confinement. Dans les environnements à haut risque et les grandes zones sinistrées, des cloisons sèches peuvent être nécessaires. 

Une fois le confinement en place, les entrepreneurs créent un environnement de pression négative à l'aide de machines à air négatif filtrées HEPA ou d'épurateurs d'air portables. La création d'un environnement à pression négative permet de s'assurer que l'air non filtré à l'intérieur de la zone de confinement ne s'échappe pas. Les machines à air négatif filtrées HEPA et les épurateurs d'air portables aspirent l'air contaminé, filtrent l'air, puis évacuent l'air filtré hors de la zone de confinement par des conduits. Les réglementations fédérales, étatiques, provinciales, locales et des installations détermineront si l'air HEPA peut être rejeté à l'intérieur ou s'il doit être dirigé vers l'extérieur. 

Agir rapidement

En cas d'inondation, il est impératif d'agir rapidement. La moisissure se développe en 24 à 72 heures, et plus un bâtiment reste humide longtemps, plus la moisissure doit se développer longtemps. Une fois que la moisissure se développe, il devient beaucoup plus difficile de s'en débarrasser et peut constituer un risque pour la santé. Par conséquent, les équipes de remédiation doivent agir rapidement. Cependant, la construction de murs traditionnels peut prendre des jours. C'est là qu'intervient le SHIELD WALL®. Contrairement aux murs traditionnels, ces murs légers en polycarbonate sont faciles à transporter et peuvent être installés par une petite équipe en quelques heures, et non en quelques jours, ce qui permet aux équipes de remédiation de se mettre rapidement au travail.

Réduire les déchets

En cas d'urgence, c'est un instinct humain naturel de faire le travail le plus rapidement possible. On peut choisir d'utiliser tous les matériaux facilement disponibles, ce qui n'est peut-être pas la voie la plus économique ou la plus durable. L'utilisation de solutions à usage unique ne fait qu'alourdir la charge financière. Lorsque les hôpitaux construisent des cloisons sèches temporaires pour contenir les zones de construction et d'assainissement, les murs sont jetés par la suite. Avec la flambée des prix du bois, il s'agit d'un surcoût qui s'additionne avec le temps. Avec des murs de confinement réutilisables, comme le système SHIELD WALL®, les entreprises peuvent réutiliser les mêmes murs de confinement pendant des années consécutives, ce qui permet d'économiser de l'argent et de promouvoir des pratiques commerciales plus durables. 

Lutte contre les inondations dans les hôpitaux : une étude de cas

Curieux de savoir à quoi cela ressemble dans la vraie vie ? Demandez une étude de cas ci-dessous pour savoir comment la santé régionale du nord du Manitoba a protégé les patients, agi rapidement et réduit les déchets en utilisant le système SHIELD WALL® lorsqu'un tuyau a éclaté pendant la nuit, déversant 70,000 XNUMX gallons d'eau dans une salle mécanique et une salle d'opération. 

5 ans plus tard - Comment les technologies de réduction ont aidé l'ouragan Maria

Septembre est historiquement la période de l'année avec les conditions les plus optimales pour la formation d'ouragans dans la région médio-atlantique. En raison des quantités élevées d'humidité et d'air chaud dans les Caraïbes, sa situation géographique abrite les conditions idéales pour les ouragans catastrophiques. En fait, cette année marque le cinquième anniversaire de l'ouragan Maria, l'ouragan meurtrier de catégorie 5 qui a dévasté le nord-est des Caraïbes en septembre 2017.

À la suite de l'ouragan Maria, l'île de Porto Rico a perdu la plupart de ses infrastructures de services essentiels, des communautés ont été rasées, beaucoup ont été déplacées et des milliers de vies ont été perdues. Cinq ans après la catastrophe, les efforts de reconstruction et de restauration de l'île sont toujours en cours. Suite à la dévastation immédiate en 2017, le client et expert en restauration d'Abatement Technologies, Pat Dooley, a été engagé pour se rendre à San Juan, à Porto Rico, afin d'évaluer les dommages causés par les inondations dans le centre commercial de San Juan, un centre commercial de 1,580,000 2015 18 pieds carrés. qui a ouvert ses portes en XNUMX. Lors de l'évaluation initiale, Pat et son équipe ont découvert que près de XNUMX pouces d'eau avaient inondé le centre commercial.

À la suite de l'ouragan, des retards de voyage et d'équipement ont empêché Pat et son équipe d'arriver à Porto Rico jusqu'à 14 jours après le passage de l'ouragan. Étant donné que la moisissure incube à partir d'une spore pendant 12 à 24 heures et commence à montrer des signes visuels de croissance en 48 à 72 heures, l'équipe a été mise au défi à son arrivée de remédier à la croissance sévère de la moisissure. Lors de l'élimination des moisissures, il est important d'enlever chaque spore pour empêcher la repousse. Pour cette raison, les travailleurs ont dû couper et enlever les cloisons sèches et d'autres matériaux, ce qui a entraîné la formation de poussière et d'autres particules potentiellement nocives dans l'air.

Afin de contenir le moule en toute sécurité, Pat et son équipe ont décidé d'apporter 100 de Abatement Technologies' dispositifs de filtration d'air. Ces appareils étaient situés dans tout le centre commercial pour aider à éliminer les particules nocives, les bioaérosols et les composés organiques volatils qui ont été libérés dans l'air pendant le projet. En tirant parti de cet équipement, l'équipe a pu aider à protéger la santé à court et à long terme des personnes impliquées et a contribué à s'assurer qu'elles respiraient l'air le plus pur possible. 

En tant qu'expert en assainissement et restauration, Pat est un instructeur de l'IICRC et est le fondateur de ce qui est connu aujourd'hui sous le nom de cours de séchage structurel appliqué. Tirant parti de son éducation et de ses expériences, comme le projet à Porto Rico, Pat a réalisé des projets de restauration de l'eau d'une valeur totale de près de 14.7 millions de dollars et a participé à de nombreux projets de restauration en cas de catastrophe naturelle. Avec une passion pour aider et protéger les gens, Abatement Technologies est fier de travailler avec des experts en assainissement et restauration, comme Pat, pour fournir les meilleures solutions disponibles sur le marché. 

Contactez notre équipe dès aujourd'hui pour en savoir plus sur nos dispositifs de filtration d'air et autres produits de restauration et d'assainissement ! 

Les 4 principales considérations lors de l'évaluation des épurateurs d'air portables

Les cotes de débit d'air peuvent être très trompeuses : les unités les moins chères sont souvent les plus chères

Lors de l'achat épurateurs d'air portables pour une utilisation sur des projets de restauration et / ou d'élimination des moisissures, de nombreux facteurs doivent être pris en compte lors de la sélection de l'équipement approprié. Trop souvent, le débit d'air (ou le débit d'air réclamé) et le prix sont les seuls problèmes pris en compte avant un achat. Trop souvent, l'entrepreneur constate que l'équipement ne répond pas à ses attentes ou à ses besoins lorsqu'il arrive. 

1. Facilité de transport

C'est l'un des aspects les plus importants, mais les plus négligés, de épurateurs d'air portatifs. Les épurateurs doivent constamment être déplacés d'un travail à l'autre et d'un endroit à l'autre au cours d'un projet. Certaines unités sont conçues pour être utilisées par une seule personne ; d'autres peuvent nécessiter deux personnes pour se déplacer. Le poids est très important, mais la répartition du poids l'est tout autant. Les autolaveuses qui incluent un système de transport pour un déplacement facile par un seul opérateur sont plus sûres et plus économiques à utiliser. Un monte-escalier est également une caractéristique précieuse lorsque les escaliers sont un facteur. La taille et le poids doivent également être pris en compte lors de la réflexion sur les exigences de transport et de véhicule.

2. Système de filtration de l'épurateur d'air

Le système de filtration est le cœur d'un épurateur d'air portatif. Une filtration mal conçue peut ajouter des centaines voire des milliers de dollars en coûts d'exploitation annuels. Les filtres doivent fournir une capacité substantielle de rétention de la saleté et une longue durée de vie du filtre sans perte significative de débit d'air. Un système de filtration bien conçu nécessite trois étages de filtres pour filtrer progressivement toutes les tailles de particules. Si les odeurs et les particules doivent être éliminées simultanément, une quatrième étape de filtration des gaz/odeurs peut également être nécessaire.

Un accès facile « sans outils » est important lors de l'inspection et du remplacement des filtres sales. Le module de filtre ne devrait pas avoir à être retiré pour changer ou inspecter les filtres. Cela prend du temps et peut également entraîner le déversement de débris sur le HEPA et la zone environnante.

Filtres HEPA doivent être testés individuellement par le fabricant du filtre et certifiés à une efficacité minimale de 99.97 % à 0.3 micron. Il ne suffit pas d'assembler simplement un filtre à l'aide d'un média HEPA. Une véritable Filtre HEPA doit être construit selon les pratiques de fabrication exactes nécessaires pour s'assurer que le filtre fini ne fuit pas à travers le média filtrant ou autour du cadre ou des coutures. Si des débris peuvent contourner le média HEPA, le filtre ne réussira pas les tests DOP requis dans de nombreuses spécifications de réduction. Insistez pour que le filtre HEPA lui-même soit certifié conforme aux normes HEPA, avec une étiquette de certification apposée sur le cadre du filtre HEPA.

3. Type de ventilateur

Épurateurs d'air sont nécessaires pour piéger de grandes quantités de débris. L'accumulation de débris sur les filtres entrave le flux d'air et provoque ce que l'on appelle techniquement une résistance statique. Certaines soufflantes sont bien mieux adaptées que d'autres pour surmonter cette résistance. Il existe de nombreux types de soufflantes de déplacement d'air disponibles, chacune avec des caractéristiques spécifiques pour certaines applications. 

Par exemple, les ventilateurs à «cage d'écureuil» inclinés vers l'avant sont conçus pour déplacer de grands volumes d'air relativement propre et une faible résistance statique. Ces soufflantes peu coûteuses peuvent convenir à des applications telles que l'utilisation dans un four ou même dans une machine à air négatif à l'amiante ; ils ne sont cependant pas une très bonne sélection pour une utilisation dans un épurateur d'air.

Soufflantes inclinées vers l'arrière ou à profil aérodynamique sont un bien meilleur choix car ils sont conçus avec la capacité de surmonter la chute de pression des filtres sales. L'utilisation de ce type de soufflante augmentera non seulement la durée de vie du filtre, mais produira également un débit d'air plus élevé lorsque les filtres commenceront à accumuler des débris. Cela signifie généralement des performances (débit d'air) nettement meilleures sur la durée de vie des filtres et des dépenses de remplacement de filtre bien inférieures à celles d'un épurateur ou d'une machine à air négative équipée d'un ventilateur incliné vers l'avant avec un débit d'air de pointe comparable.

4. Matériaux et méthodes de construction

pont machines à air négatif placez le ventilateur à la sortie de l'armoire et aspirez l'air à travers l'armoire. Cela maintient l'ensemble de l'armoire - y compris la section en aval du filtre HEPA - sous une pression (négative) inférieure à celle de l'air de la zone environnante. Avec cette conception, la machine doit être parfaitement étanche pour éviter que l'air contaminé ne soit aspiré dans l'armoire et évacué sans jamais passer par le HEPA.

C'est une grande préoccupation lorsque l'unité est utilisée comme machine à air négatif et évacue l'air dans une autre partie de l'installation, surtout si cette zone est occupée. Toute fuite de ce type annulera l'efficacité du filtre HEPA et entraînera plus que probablement la contamination de la zone et l'échec de tout test d'air requis par les spécifications du travail. Cela devrait être une préoccupation importante en matière de responsabilité pour tout entrepreneur en réduction des moisissures.

Généralement, l'utilisation de  joints et rivets pleins produire les armoires les plus étanches. Méfiez-vous des armoires qui utilisent des fixations telles que des rivets pop creux ou des fixations filetées telles que des vis à tôle ou des écrous et boulons. Ces dispositifs n'offrent pas le joint hermétique nécessaire pour empêcher les petites particules de s'infiltrer dans une armoire à pression négative.

Fait amusant: Il a été constaté que des particules submicroniques peuvent en fait se déplacer le long des filets d'une vis ou d'un boulon !

Enfin, assurez-vous que le matériel, les instruments ou les composants du système de transport qui pénètrent dans l'armoire sont scellés de manière à empêcher toute fuite ou dérivation. Pour plus d'informations sur l'évaluation des épurateurs d'air portables Contactez nous!

Les secrets du confinement de la pression négative

Les secrets du confinement de la pression négative

L'hôpital moyen dure plus de 40 ans, et souvent jusqu'à 100 ans. Si vous avez déjà envisagé d'acheter une vieille maison ou si vous avez vu d'autres le faire à la télévision, vous savez à quel point elles nécessitent des travaux de rénovation et d'entretien. Multipliez maintenant la superficie en pieds carrés par plus de 10, et vous pouvez imaginer combien de rénovations sont constamment nécessaires dans les hôpitaux, non seulement pour les faire fonctionner, mais aussi pour améliorer continuellement les services et répondre aux exigences changeantes des bâtiments.

Bien que les projets de rénovation et d'entretien puissent ne représenter qu'un inconvénient pour les propriétaires, ils nécessitent une attention particulière dans les établissements de santé en raison du danger que représentent pour les patients les particules en suspension dans l'air, les spores et les agents pathogènes libérés dans l'air par la construction. Afin d'effectuer des travaux de construction et d'entretien essentiels sans nuire aux patients, les zones de construction doivent être isolées des patients et l'air doit être filtré et détourné des patients vulnérables. 

Pour ce faire, les établissements doivent effectuer Confinement à pression négative. 

Qu'est-ce que le confinement à pression négative ?

De par sa définition même, une pièce à pression négative a plus d'air qui en sort qu'elle n'y entre. Il y a moins d'air à l'intérieur de la pièce par rapport aux autres pièces, c'est pourquoi il est négatif. Cela garantit que tout flux d'air à l'extérieur de l'échappement HEPA s'écoule dans la pièce pour remplir ce vide. Étant donné que le flux d'air ne peut circuler que dans une seule direction à travers les fissures ou les emplacements d'air d'appoint désignés, les contaminants ne peuvent pas s'échapper de la pièce. Vérifiez toujours les réglementations lorsque vous épuisez à l'intérieur d'un établissement de santé, car les réglementations peuvent varier.

Comment créer un confinement de pression négative

Il y a quatre étapes clés pour créer un confinement à pression négative :

1. Construire une barrière physique autour de la zone. 

Astuce produit : vous pouvez le faire avec Abatement Technologies' LE BOUCLIER AIRE GUARDIAN®

2. Scellez tous les retours CVC

Astuce : Cela garantit que l'air sale ne s'échappe pas dans le reste du bâtiment. 

3. Filtrer l'air dans la pièce scellée avec un épurateur d'air portable (PAS)

Conseil produit : utilisez un HEPA-AIRE® or PREDATOR® série d'épurateurs d'air portables (PAS) de Abatement Technologies.

4. Utilisez un PAS (épurateur d'air portable) pour évacuer l'air filtré hors de la zone de construction par des conduits

Conseil produit : trouver un conduit compatible ici

Faites-le bien à chaque fois

Avant de tenter de créer une pression négative, utilisez notre calculateur de changement d'air pour déterminer vos besoins en débit d'air. Une fois que vous avez suivi les quatre étapes ci-dessus, utilisez un moniteur de pression différentielle portable pour la lecture la plus précise de votre pressurisation négative. 

Prêt à en savoir plus sur Abatement Technologies ? Contact dès aujourd'hui !

Protection des environnements critiques

Protection des environnements critiques

Équipement de filtration d'air de haute qualité basé sur HEPA

Un environnement critique est une zone où quelque chose peut être facilement affecté par une contamination externe. Notre expérience de travail avec des entreprises qui doivent effectuer des travaux salissants dans des environnements critiques a commencé dans les années 80 avec le désamiantage. Le travail de désamiantage obligeait les entrepreneurs à prendre des mesures préventives pour contrôler les particules de poussière dangereuses et c'est là que nous avons trouvé notre créneau et notre spécialité. Fabrication équipement de filtration d'air de haute qualité qui incorporait une filtration HEPA pour éliminer 99.97 % de toute particule en suspension dans l'air de 0.3 micron ou plus.

Cela a créé une expansion naturelle dans construction de soins de santé, à mesure que les infrastructures vieillissent, la nécessité de rénover les installations sans les fermer, car ces types de rénovations se produiraient parallèlement aux zones de patients occupées et aux patients, en particulier ceux qui sont immunodéprimés et susceptibles d'être infectés par la moindre contamination aéroportée, nos équipements spécialisés ont de nouveau été mis à contribution. , en permettant aux entrepreneurs de confiner leur chantier de construction et d'utiliser une pression négative et une filtration de niveau HEPA pour aider à prévenir la propagation de ces contaminants dangereux dans les zones occupées par les patients.

Récemment, nous avons assisté à l'expansion de ce qui serait considéré comme des environnements critiques. Il s'agit notamment des installations de fabrication et d’entreposage de produits pharmaceutiques, des installations de fabrication de produits électroniques, de la fabrication d'aliments et de boissons, des centres de données et des salles de serveurs, ainsi que la préoccupation accrue concernant la construction autour des employés dans tout environnement de travail opérationnel.

Notre sélection haut de gamme à base de HEPA équipement de filtration d'air, des solutions de confinement portables, des systèmes de barrières temporaires et des équipements de surveillance de la pression combinés à nos conseillers commerciaux compétents font d'Abatement Technologies le partenaire idéal pour un projet dans n'importe quel environnement critique.

Principes et importance du confinement à pression négative

L'équipement de contrôle de la poussière et les barrières de confinement créent un environnement plus propre et plus sain pour les employés, les équipements sensibles et les processus de fabrication.

Découvrez comment nos produits de contrôle de la poussière et de purification de l'air peuvent aider à maintenir un environnement intérieur productif pendant la construction dans les installations gouvernementales, les immeubles de bureaux, les écoles et les universités, les opérations de vente au détail, les installations d’entreposage et les opérations de fabrication.

Sélection de produits et aide à l'application

Haute efficacité, Équipement de dépoussiérage à filtre HEPA et barrières de confinement d'Abatement Technologies® peut aider à isoler et à éliminer les particules libérées dans l'air lors des activités de construction, de rénovation et d'entretien quotidien. Nos solutions de pointe et économiques sont utilisées chaque jour pour aider à protéger les travailleurs, les occupants des bâtiments et les lignes de production contre l'exposition aux polluants dangereux et aux odeurs qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé et le confort des employés et endommager les équipements sensibles. Les produits de contrôle des particules Abatement Technologies® peuvent également économiser du temps et de l'argent en réduisant le travail de nettoyage pendant et après le travail.

Découvrez comment nos produits de contrôle de la poussière et de purification de l'air peuvent aider à maintenir un environnement intérieur productif pendant la construction dans les installations gouvernementales, les immeubles de bureaux, les écoles et les universités, les opérations de vente au détail, les installations d’entreposage et les opérations de fabrication.

Contact pour plus d'informations! 

Solutions de restauration après sinistre

Solutions de restauration après sinistre

Abatement Technologies® offre une gamme complète de équipements, produits et produits chimiques pour aider les entrepreneurs en restauration d'incendie et d'eau et les entrepreneurs en réduction des moisissures à augmenter leur productivité et à assécher les structures plus rapidement. Nos spécialistes de l'industrie sont disponibles pour répondre aux questions sur les produits ou discuter des solutions de séchage pour votre travail de restauration. 

Les réglementations américaines et canadiennes en matière de sécurité au travail exigent un équipement électrique certifié.

Les réglementations de sécurité OSHA aux États-Unis et les réglementations CAN/CSA au Canada exigent que tous les modèles d'appareils électriques utilisés sur le lieu de travail soient conformes aux normes de sécurité applicables. Cela signifie que l'appareil doit être soumis par le fabricant à une Laboratoire d'essais reconnu à l'échelle nationale certifié OSHA (NRTL) tels que UL, TUV, ETL ou CSA pour les tests de certification spécifiés.

Appareils de filtration HEPA  tels que les épurateurs d'air portables et les appareils de ventilation axiaux et centrifuges doivent être conformes à la norme UL507 "Fans and Blowers". Les appareils avec des armoires en plastique (boîtiers) qui contiennent des composants électriques sous tension doivent également être certifiés NRTL pour se conformer aux normes d'inflammabilité UL (généralement UL94HB).

La triste vérité 

 Un nombre important d'appareils de filtration HEPA, de ventilateurs et d'autres appareils vendus et largement utilisés aujourd'hui ne sont pas certifiés NRTL. Ce problème semble être particulièrement répandu avec les appareils importés d'Asie, mais s'applique également à certains produits fabriqués ici même en Amérique du Nord. Il est possible que certains de ces produits soient conformes s'ils sont soumis et testés par un NRTL, mais il semble probable qu'au moins certains échoueraient.

Cela coûte de l'argent pour concevoir et construire des produits qui peuvent se conformer à ces normes de sécurité. Les appareils non certifiés peuvent être disponibles à un prix inférieur, mais n'est-ce pas comme jouer à la roulette russe ? Sans les certifications de sécurité appropriées, comment pouvez-vous savoir si le produit est sécuritaire ou non ? Avec tout ce qui pourrait être en jeu, c'est peut-être la chance d'économiser quelques dollars à l'avance, un risque que vous pouvez vraiment vous permettre de prendre ?

La sécurité des produits est l'une de nos principales préoccupations

C'est pourquoi chacun et chacune Épurateur d'air portable Abatement Technologies  modèle vendu aux USA et le canada a été testé par un laboratoire d'essais reconnu au niveau national (NRTL) et certifié conforme à la norme UL507. Tous les modèles fabriqués avec des armoires en polymère ont également été testés NRTL et certifiés conformes aux normes strictes d'inflammabilité UL94HB.

CAS DE RÉUSSITE

Tous les produits certifiés NRTL doivent avoir une étiquette de certification NRTL qui leur est attachée pour montrer qu'ils sont conformes. Ce pourrait être le bon moment pour prendre quelques minutes pour inspecter votre équipement et vérifier les étiquettes. S'ils ne sont pas là, il est peut-être temps d'appeler votre fournisseur et de savoir pourquoi. Ou, il est peut-être temps de chercher une autre marque certifiée. 

Si vous avez besoin d'aide pour trouver un équipement conforme, nos représentants commerciaux se feront un plaisir de vous aider !  Contactez-Nous

 
Translate
 

7 FAQ sur l'équipement de désamiantage

7 FAQ sur l'équipement de désamiantage

Foire aux questions sur Machines à air négatif HEPA-AIRE® marquage désamiantage.

La machine produit-elle réellement le flux d'air que vous pensez obtenir ?

L'une des méthodes de test les plus déroutantes, imprécises et potentiellement trompeuses est «l'air libre», qui n'est rien de plus que la cote de banc d'essai du ventilateur. Le débit d'air produit par l'appareil sera jusqu'à 60% inférieur lorsque le ventilateur est enfermé dans une armoire et doit aspirer l'air à travers la résistance des filtres.

Le tableau de comparaison des débits d'air montre que le débit d'air réel des machines à air négatif peut varier considérablement d'une marque à l'autre, car différents fournisseurs utilisent des méthodes et des composants de notation différents. Cliquez sur ici pour afficher le graphique.

Le filtre HEPA fournit-il vraiment une filtration HEPA à 99.97 % ?

Un filtre fabriqué avec un média HEPA peut ou non fournir une véritable efficacité HEPA. De graves fuites peuvent passer inaperçues si les filtres ne sont pas testés et certifiés individuellement à la fin du processus de fabrication conformément aux directives IEST-RP-CC001.3 pour les filtres HEPA de type A. Même les plus petites fuites d'épingle dans le média ou la rupture du joint entre le média lui-même et le cadre du filtre peuvent faire en sorte que le filtre ne réponde pas aux exigences d'efficacité. Si cela se produit, l'air contaminé peut passer à travers le filtre et être évacué dans les zones « propres » de l'installation.

Les tests HEPA nécessitent des procédures très spécifiques utilisant un aérosol monodispersé généré thermiquement et un compteur de particules laser. Les résultats des tests, y compris le débit d'air du test, le pourcentage de pénétration, la date de fabrication et d'autres informations détaillées doivent être inclus sur une étiquette apposée sur le filtre. Les tests doivent être effectués au débit d'air nominal de la machine. Un filtre conçu et testé à 1,000 1,100 cfm ou 2,000 XNUMX cfm peut fournir une efficacité nettement inférieure à XNUMX XNUMX cfm. Si la étiquette de filtre indique simplement "Filtre HEPA 99.97 %" ou "Filtre HEPA 2,000 XNUMX CFM", mais n'inclut pas toutes les informations de test détaillées, il est probable que le filtre n'a pas été testé individuellement.

La machine est-elle conçue pour empêcher les fuites de dérivation autour du filtre HEPA ?

Même le meilleur filtre HEPA ne peut empêcher les problèmes de contamination si la machine n'est pas conçue pour empêcher l'air contaminé de contourner le filtre. Recherchez les caractéristiques importantes de prévention des dérivations d'air contaminé telles que :

La machine est-elle sûre ?

Pourquoi tenter votre chance sur une machine non testée et potentiellement dangereuse ? L'OSHA (États-Unis) et la CSA (Canada) exigent des tests de sécurité électrique et une certification par un laboratoire de test reconnu nationalement (NRTL), tel que UL, CSA ou ETL. Ce test global est requis même si les composants électriques individuels sont tous répertoriés NRTL.

Les entrepreneurs pourraient être surpris d'apprendre que le Machines à air négatif HEPA-AIRE® fabriqués par Abatement Technologies® sont actuellement l'une des rares marques qui répondent à ces exigences. Tous les modèles de machines à air négatif Abatement Technologies sont certifiés par un laboratoire d'essais reconnu au niveau national (NRTL) et portent leur marque ETL/ETLC pour un fonctionnement sûr sur des alimentations électriques 115 V/15 A.

Qu'est-ce qui rend les filtres HEPA si efficaces ?

Le milieu ultra-fin en fibre de verre capture les particules microscopiques qui peuvent facilement passer à travers d'autres filtres par une combinaison de diffusion, d'interception et d'impact inertiel. Pour être qualifié de filtre HEPA de type A, le filtre doit capturer au moins 99.97 % des particules de 0.3 micron, soit environ 300 fois plus petites que le diamètre d'un cheveu humain et 25 à 50 fois plus petites que ce que nous pouvons voir. Pour un filtre HEPA, attraper une particule d'un micron, c'est comme arrêter une boule de coton avec un écran de porte.

Pourquoi le test est-il effectué avec un aérosol de test de taille de particule de 0.3 micron ?

Des études sur l'efficacité des filtres ont montré que 0.3 micron est la « taille de particules la plus pénétrante (MPPS) » pour les médias filtrants HEPA. L'efficacité est généralement supérieure à 99.97 % par rapport à des tailles de particules plus grandes ou plus petites. Les particules supérieures à 0.3 micron sont généralement plus facilement piégées ou interceptées par le média. Les particules plus petites manquent souvent de masse suffisante pour pénétrer dans le média.

L'efficacité du filtre HEPA diminue-t-elle à mesure que le filtre se salit ?

Non. Plus un filtre HEPA est sale, plus il devient généralement efficace.

Vous avez une autre question? Contact

Translate